fbpx
Yoga

Yoga pour les sportifs

Plus jeune, j’ai fait du patinage artistique pendant 10 ans. Dix belles années de bonheur, de dépassement de soi, mais aussi de gros stress et de douleurs musculaires.

En pratique j’avais un certain talent et beaucoup de volonté, mais lorsqu’il venait le temps de performer, l’anxiété de performance m’envahissait et je loupais alors ma présentation. Manque d’estime de moi et mal-être venaient donc m’envahir… Pourtant, j’aimais tellement patiner!!!! Mais en même temps, l’anxiété me gâchait plusieurs beaux moments… Dès mon jeune âge, je ressentais aussi beaucoup de maux physiques, comme par exemple des douleurs au bas du dos. Voilà donc pourquoi j’ai pensé aujourd’hui vous donner quelques pistes pour vous soulager un peu!

Depuis que le yoga est arrivé dans ma vie, je me dis qu’on devrait TELLEMENT enseigner la gestion du stress, les respirations et les postures aux athlètes, afin qu’ils puissent mieux se sentir dans leur quotidien et dans leur pratique. Plusieurs outils sont à leur disposition, selon leur âge, leur condition et peu importe la discipline qu’ils pratiquent.

Bien respirer et se recentrer

La méditation et les respirations sont à mon avis la base et devraient être enseignées à tous afin de pouvoir mieux s’enraciner avant une performance. Le fait de s’intérioriser augmente la confiance en soi et permet de vivre le moment présent en diminuant l’anticipation négative.

  • La méditation permet d’augmenter la concentration, la confiance en soi, de vivre dans le moment présent, à mieux gérer le stress (réduction du niveau de cortisol) et même, aura pour effet d’augmenter le positivisme.
  • La pratique de la respiration yogique complète (aussi appelée respiration profonde) permettra à l’athlète de réduire son stress en général et à bien oxygéner ses organes internes.

Cette méthode consiste, à l’inspiration (par le nez), à gonfler le ventre, les côtes et la cage thoracique et à l’expiration (toujours par le nez) à dégonfler le ventre, les côtes et la cage thoracique. Cette pratique aura aussi pour effet d’améliorer les capacités respiratoires grâce à l’allongement de la respiration.

  • Il y a aussi la pratique du yoga nidra qui est bénéfique pour augmenter sa positivité. Cette pratique, qui ressemble à l’autohypnose, consiste à instaurer au subconscient, par une courte phrase progressive et positive, un meilleur état d’être et aidera aussi à éliminer les tensions corporelles.

Sans oublier les postures…

Ensuite, la pratique des postures (asanas) est excellente pour garder une bonne souplesse, réduire les maux physiques du corps et augmenter la conscience corporelle. Elle augmente aussi la puissance du corps et la concentration.

  • Pour augmenter l’ancrage, des postures comme l’arbre, la demi-lune latérale, le poisson et la montagne, entre-autre, sont prescrites.
  • Pour les maux de dos, j’irais avec la pratique de l’enfant (bras allongés devant le corps pour bien étirer la colonne), la pince debout ou couchée, la tortue et le yoga mudra.
  • Pour un effet dynamisant et comme échauffement, la salutation au soleil pourrait aussi être pratiquée le matin afin de bien débuter votre journée et d’activer l’énergie dans tout votre corps. Bien sûr, il en existe une belle variété qui seront adaptées pour tous et chacun!

Les séances de yoga peuvent être pratiquées seules, ou avec votre équipe de compétition par exemple. L’énergie du groupe sera bénéfique pour l’esprit d’équipe et permettra aussi de resserrer les liens entre vous.

Le stress n’est pas toujours négatif. Il nous permet de nous dépasser ou d’être prudent lorsqu’une situation hors de notre contrôle survient. Le stress devient négatif lorsqu’il devient chronique. En plus de la pratique du yoga, vous pouvez en tout temps consulter un professionnel de la santé qui saura aussi vous accompagner dans votre démarche de mieux-être.

Un athlète passe la majorité de son temps à s’entraîner dans sa discipline, mais la préparation, parfois omise, est aussi importante afin de préparer son corps physiquement, mais aussi mentalement. Que ce soit avant une performance, un test ou une simple pratique, plusieurs exercices tels que ceux mentionnés plus haut sauront bien s’harmoniser afin de compléter l’entraînement que vous faites déjà.

Je vous souhaite un bel équilibre yoga-sport!

Annik Xx