fbpx
Maternité,  Périnatalité

Les émotions chez les enfants

Mon enfant, comment je peux t’aider? Pleurs, crises, tempêtes émotionnelles… cela fait partie de votre quotidien? Wow, c’est parfois intense, n’est-ce pas? Toute cette énergie qui émane de nos enfants. On a tous vécu ce genre d’expérience, soit en sortie ou à la maison. Ça peut durer des heures et totalement épuiser les membres de la maisonnée. Que ce soit suite à un refus ou tout simplement un changement de routine. Les enfants deviennent de véritables tsunamis. Il vous arrive de ressentir de la culpabilité et de l’impuissance face aux désorganisations de vos petits…

Un passage souhaitable

Eh bien, c’est encourageant et réconfortant de savoir que cette étape est tout à fait normale et souhaitable… Oui oui, souhaitable!!! Tout d’abord, le cerveau des tous petits n’est pas totalement formé. Leur gestion des émotions n’est pas optimale. Ils agissent de façon impulsive. En fait, ils ne savent juste pas comment faire pour exprimer leur joie, leur peine et leur peur. S’ensuit alors des crises. Comme toute phase de développement, la gestion des émotions s’apprend. Il est utopique de s’attendre à ce que les jeunes soient en parfait contrôle de leurs émotions quand il leur manque des outils. On ne construit pas de maison sans marteau!!

Selon vous, pourquoi ce type de crise est souhaitable??? Cela prouve que votre enfant ressent les émotions et qu’il construit sa personnalité. Maintenant, un peu de travail afin de gérer ces manifestations. Alors, mon enfant, comment je peux t’aider? En t’observant, en épiant tes faits et gestes afin de te connaître et te reconnaître comme humain. En évaluant tes besoins, en les nommant et en les comblant. En accueillant tes crises… je sais qu’elles ne sont pas dirigées vers moi. En apprivoisant ta personnalité. En t’offrant un environnement le plus calme possible. En prenant du temps pour moi afin d’être plus disponible pour t’accompagner. En essayant de gérer moi-même mes émotions.

Apprentissage

Un mini humain se construit depuis sa conception et ce, pour le reste de ses jours. Nous en sommes, comme parents, les contremaîtres. Apprendre la gestion des émotions est aussi important que d’apprendre à marcher, lire ou écrire. Mais étant abstraite, elle demande une plus grande conscience de l’environnement autant intérieur, qu’extérieur. Ces simples actions au quotidien diminueront en fréquence et en intensité les crises de vos enfants. Sachant que l’éducation n’est pas une science absolue, il est probable que certains trucs et conseils ne fonctionnent pas à tous les coups. Patience, résilience, constance et cohérence seront vos meilleures alliées.

Alors, mon enfant, comment je peux t’aider? En m’informant, en me documentant, en demandant de l’aide au besoin. Mais surtout, en me faisant confiance. En te faisant confiance!

Marie Eve M. Themens, L’accompagnante