fbpx
Maternité,  Périnatalité

Faire un beau dodo

Ce sujet en est un très délicat… le sommeil chez les enfants.

« L’heure du coucher est difficile, il ne fait pas ses nuits, il se réveille tout le temps… »

Ce sont là des phrases que plusieurs parents ont dites dans leur vie. Il est vrai que le sommeil chez l’enfant est d’actualité depuis plusieurs années. Il nous fait pousser des cernes sous les yeux, tire nos traits, avale tout cru notre patience…

Mais lorsqu’on comprend que le sommeil s’apprend, et bien le stress diminue grandement. On souhaite tous le meilleur pour nos enfants. La santé, le bonheur et qu’ils dorment.

Pour ce faire, il est important de mettre en place quelques trucs et de maintenir une constance.

Lorsque le bébé vient au monde, il a sa routine qui est propre à lui. Comme parent, on s’adapte. Le manque de sommeil est amoindri par la beauté de ce petit être. Mais plus tard, notre souhait est d’avoir quelques instants de repos ou du temps avec l’être aimé.

C’est possible, mais en diminuant les attentes…

Quelques solutions

La toute première chose que l’on peut et doit faire, est d’observer nos petits. Leurs habitudes, leurs changements de comportement, leurs manifestations.

  • Lorsque l’on voit des signes de fatigue, on devrait inviter l’enfant à faire un repos. Une petite sieste collée sur un parent. Peut-être ne dormira-t-il pas, mais son petit corps fera une remise à zéro. Les enfants ne comprennent pas le principe de fatigue. Donc, on doit les accompagner, les guider.
  • Les routines sont aussi très importantes et sécurisantes pour les petits. Soir après soir, la même séquence, le plus possible. Ces doux moments leurs apprennent à apprivoiser l’heure du dodo. Ça les sécurise face à cette inconnue, qu’est la nuit. Parsemer ces instants d’histoires, de massages et de câlins. Le temps que vous passerez à bien installer ces routines sera bénéfique pour vous et votre famille.

Mais où prend-il toute cette énergie me direz-vous? Il ne semble pas fatigué. Il est plein d’entrain. Cela peut être vrai, car les enfants sont en mode exploration et ne veulent rien manquer. Il est important de les stimuler intellectuellement et physiquement, mais il ne faut pas négliger l’aspect « du retour au calme ». Un corps et un esprit agité ne font pas bon ménage avec le sommeil.

Chaque humain est différent, chaque enfant est différent, chaque dodo est différent. Il suffit d’accepter, de comprendre, de lâcher-prise sur certaines choses. Il suffit d’observer, d’intervenir au bon moment. Il suffit de prendre soin de soi, de prendre soin du couple. Il suffit de créer un havre de paix, un endroit propice au sommeil.

Le sommeil est un sujet qui nous fait faire de l’insomnie parfois… Le sommeil est un sujet qui nous irrite… Le sommeil est un sujet qu’on voudrait clos…

Mais rappelez-vous, le sommeil s’apprend et qui de mieux placé que les parents, vous, pour enseigner à vos enfants comment faire un beau dodo!!!

Marie Eve M. Themens, L’accompagnante